Skip to content

Régulièrement dans ma clinique, les parents m’interrogent sur ce qu’ils pourraient acheter pour jouer avec leur enfant, ou pour l’aider. J’ai donc décidé de lister petit à petit le type de matériel, de jeux, de livres, que j’utilise moi-même en consultation ou que je conseille aux familles.
Sur cette page, vous trouverez donc des liens vers des idées de jeux, de matériel, de livres susceptibles de vous aider à avancer à la maison avec votre enfant.
Il vous suffira de cliquer sur les images.

Adapter les apports nutritifs

Adapter les apports nutritifs published on Aucun commentaire sur Adapter les apports nutritifs

Adapter les apports nutritifs

Qu’il est compliqué face à un enfant sélectif, hypersensible, malade, de faire face aux inquiétudes diététiques que cela engendre.
Les diététiciens donnent de très bons conseils dans ces cas là et il ne faut pas hésiter à consulter pour obtenir une aide dans l’aménagement des repas en fonction des goûts / des possibilités de votre enfant.
Voici un livre qui pourra aussi vous accompagner en ce sens.
Il vous donnera des informations santé auxquelles tous les parents sont sensibles, certes, mais surtout des informations « apports nutritionnels » en fonction des marques que vous connaissez bien dans votre supermarché. Peut-être que votre enfant aura besoin d’aliments plus riches en protéines, en lipides… et bien vous pourrez plus facilement savoir quel fromage, quel yaourt sera le plus adapté aux besoins de votre enfant.
Cliquez !

Aider bébé dans la découverte des aliments

Aider bébé dans la découverte des aliments published on Aucun commentaire sur Aider bébé dans la découverte des aliments

Comment aider bébé dans la découvert des aliments ? Prêts, partez !

Les morceaux sont souvent difficilement intégrés dans l’alimentation de votre enfant, néanmoins avec ma dernière trouvaille, aider votre bébé dans la découverte des aliments sera possiblement plus aisé !

Je vous avais déjà parlé du « Grignoteur Nuby » dont je regrettais l’aspect « filet », peu adapté pour les hypersensibilités de nos petits : en bouche, il offre un contact sensoriel assez atypique pour la bouche des enfants. Il n’est en effet pas banal d’avoir le goût des aliments et cette sensation en bouche. Finalement, il me semble que ce grignoteur n’est que rarement adapté aux bébés et petits enfants.

Ce matin j’ai découvert un grignoteur avec un embout en silicone rappelant étrangement une tétine 😉
Je pense que certains d’entre vous seront contents de savoir que cela existe, alors je vous le présente avec plaisir !

Une fois l’objet en main, il vous restera à glisser dans la tétine prévue à cet effet le petit morceau de nourriture que vous voudrez faire découvrir : votre enfant pourra « goûter » tout en « mâchouillant » la tétine. Il aura le goût ET les mouvements de bouche intéressants qui le prépareront à croquer, mais pas les morceaux avec lesquels vous ne le sentez pas prêt.

Que ce soit parce que votre enfant est tout petit, parce qu’il présente une dysoralité sensorielle, parce que sa déglutition est parsemée de fausses routes aux morceaux ou parce qu’il est nourri via une sonde naso gastrique ou une gastrostomie… Si vous voulez lui offrir le goût des aliments, voilà un « outil » qui devrait pouvoir vous rendre service temporairement… ou plus longuement, selon la situation de votre enfant.
Ce grignoteur est une bonne manière de contourner les difficultés d’accès aux textures tout en gardant un éventail de goût intéressant pour préparer votre enfant à une alimentation classique dès qu’il sera prêt.
Si vous voulez nous offrir votre retour sur l’utilisation de ce grignoteur en silicone, profitez de la fenêtre « commentaires ».

Cliquez sur l’image pour en savoir plus…

Bonne journée !

Quel matériel pour créer vos supports visuels ?

Quel matériel pour créer vos supports visuels ? published on Aucun commentaire sur Quel matériel pour créer vos supports visuels ?

Quel matériel pour créer vos supports visuels ?

Ce soir, je vous propose un panier empli d’idées pouvant accompagner vos supports visuels comme j’ai commencé à vous en proposer ici.

Avec nos tout-petits, la feuille de papier imprimée ne dure pas longtemps : vite froissée, vite mouillée par des doigts sortis de la bouche, … Une solution s’offre à vous : plastifier ! Rapidement fait, vous garderez votre support en bon état bien plus longtemps, pourrez le sortir à table et le nettoyer ensuite.
Certes, je viens de vous suggérer des supports visuels pour les jeux des fiches oralité, mais vous comprendrez avec le temps que ces supports visuels sont également de bons repères pour vos enfants quand ils ne sont pas encore très à l’aise avec leur langage oral. Chouette pour choisir un jeu, pour exprimer ce qu’on veut… ça peut être bien pratique pour éviter quelques colères.
A table, le support visuel peut permettre de présenter le menu du jour, et grâce à du scratch, vous pourrez peu à peu vous fabriquer une banque d’images de repas réutilisables à l’infini. Avec internet, vous n’aurez aucun mal à trouver les images qui correspondent aux produits de vous consommez. Il ne vous restera qu’à imprimer, plastifier, voire scratcher… et ce sera gagné !

Pour rappel, afin d’arriver « en boutique », vous n’avez qu’à cliquer sur l’image. Vous aurez alors les prix et tous les détails des produits.

La plastifieuse que je vous ai choisie est de format A3 afin de pouvoir plus aisément fabriquer des « sets de table »,  » des planches de jeux », des « petites affiches » faciles à pointer quand elles seront accrochées à leur portée. Cela ne vous empêchera pas de l’utiliser pour des formats A4

Avec la plastifieuse, n’oubliez pas les fiches pour plastifier. En A4 ou en A3…Je vous ai trouvé quelques « bonnes affaires »… profitez en :
en A4

ou A3

Ensuite, bien pratique, le velcro, qui vite collé lorsqu’il est adhésif, vous permettra d’accrocher aisément toutes vos images plastifiées sur la bande préposée à l’endroit de votre choix. Je vous présenterai prochainement un set de table pour vous donner des idées.
Le velcro c’est aussi une très bonne idée pour accompagner les gestes maladroits de votre enfant. Je m’explique : un morceau de velcro sous l’assiette, sous le verre… Les idées se déclineront en fonction de vos besoins.
Voici du velcro à couper selon l’utilité que vous en aurez :

ou en pastilles déjà pré coupées, plus facilement installées au dos d’une image ou d’une photo ?

Je ne crois pas utile de vous proposer une bonne paire de ciseaux, ni une imprimante ? Je vous laisse poursuivre seuls vos courses en cas de besoin 😉

Si ces idées vous semblent pertinentes, n’hésitez pas à partager cet article !

Comment installer bebe pour manger ?

Comment installer bebe pour manger ? published on Aucun commentaire sur Comment installer bebe pour manger ?

Comment installer bebe pour manger ?

Nous n’y pensons pas assez mais pour « bien manger », il est important que l’enfant soit « bien installé ».Je penserai à vous expliquer le pourquoi de cette histoire d’installation adaptée dans un prochain article.
Souvent, nous évoquons les chaises Tripp Trapp de chez Stokke qui permettent d’avoir les pieds en appui sur une tablette. Je sais que son prix en freine plus d’un. Je vous ai trouvé sa sœur jumelle sur Amazon, à un prix fort raisonnable (accessoires inclus !)

Avant de vous montrer, et constatant que certains ne l’avaient pas saisi : pour accéder aux produits que je sélectionne pour vous, il suffit de cliquer sur l’image !

Si vous avez déjà opté pour cette chaise, ou que cet article vous y a mené, votre retour nous intéresse : commentez !

28 juillet : tout pour manger !

28 juillet : tout pour manger ! published on Aucun commentaire sur 28 juillet : tout pour manger !

Ce soir, ce sera un article spécial emplit d’astuces pour manger.
Depuis que ce blog a démarré, vous avez sans doute appris des choses, enfin je l’espère, mais sachez que : MOI AUSSI ! tout plein ! 🙂

J’ai par exemple croisé des parents qui expliquent comme il est difficile de passer du biberon à la cuiller…
Hier nous découvrions le biberon cuiller… et une maman parlait de gourde… Cela méritait un article spécial afin de simplifier encore une fois la vie de tout les parents qui cherchent de nouvelles idées pour les aider.

Faites vos compotes et purées et… glissez les dans les emballages type « Pom Pot ». Puis lavez-les, réutilisez les !
Gourdes SQUIZ pour commencer, contenant de 120ml :

Plus grand contenant chez Béaba (150ML)

ou un peu moins cher… toujours avec un contenant de 150ml :

Et pour adapter sur vos gourdes, pour glisser peu à peu vers la cuiller :

Autre type d’embout pour les gourdes SQUIZ, en silicone :

 

Personnellement j’aime mieux ces gourdes là qui offrent à l’enfant une entrée visuelle sur ce qu’il mange : elles sont transparentes. Mais le bémol c’est qu’elles ne sont pas réutilisables.
Néanmoins je me demande si c’est vraiment plus cher que les SQUIZ qui ne doivent pas se laver indéfiniment et qui se vendent pas 5… et ici 50.

Ces gourdes à usage unique ont aussi leur cuiller adaptable.

Et pour finir, un article un peu spécial… Pensé pour différents enfants : permet de mastiquer à travers un filet alimentaire, sans se retrouver avec le morceau de nourriture qui se promène dans la bouche. Pas de risque de s’étouffer avec des morceaux ! Très bien pour certains enfants, plutôt les grands, ou des enfants en demande de sensations en bouche (les hyposensibles). Pas conseillé pour les hypersensibles… Il faut imaginer que l’enfant ressent également le contact du filet alimentaire. Néanmoins tellement pratique pour certains, que je partage…

27 juillet : la découverte du jour !

27 juillet : la découverte du jour ! published on 2 commentaires sur 27 juillet : la découverte du jour !

Oyez oyez ! THE découverte du jour grâce à une maman (clin d’œil du gauche !) :

le biberon cuiller !

Ravie de l’avoir trouvé sur amazon, je partage le lien avec vous, afin qu’en un clic, noël arrive en juillet !

CLIQUEZ !

23 Juillet. Astuces pratiques

23 Juillet. Astuces pratiques published on Un commentaire sur 23 Juillet. Astuces pratiques

Aujourd’hui j’ai opté pour les astuces pratiques pour simplifier la vie des parents et leur organisation pour leur petit loulou.

Conservez des petites quantités : pas de gâchis, mais plein d’essais !
Première idée spéciale « on essaie » sans gâchis. Voici de quoi congeler des petite portions de purée, ou de légumes en morceaux pour ne sortir du congélateur à chaque repas « une portion pour goûter ». Ainsi, vous pourrez proposer à votre enfant son assiette pour manger « facile » + son petit pot à part « pour goûter autre chose »… sans stresser ni papa, ni maman, si petit loup ne fait que mettre le bout de son doigt dedans.
Par ailleurs, vous garderez en mémoire l’histoire du « 8 essais avant d’aimer »… Ainsi, cette astuce « je goûte des petites quantités » permettra de servir aussi aux enfants qui traversent leur période de néophobie. A chaque petit pot goûté sur la série des 8, ce sera un pas de plus vers l’acceptation de l’aliment. Puisque, sachez-le, les études montrent qu’à force de goûter, les enfants finissent par aimer.
Je vous ai trouvé l’article le moins cher à priori qui vous permettra de passer du congélateur au micro-ondes aisément.

Assiette compartimentée
Voici une assiette bien pratique, avec des compartiments et des « bords », idéalement conçue pour nos enfants invités à « patouiller » dans l’assiette, ou nos enfants « un peu coquins » qui ont besoin qu’on présente les aliments séparément pous manger sereinement. Modèle allant au micro-ondes et lave-vaisselle, ce qui est peu fréquent dans la gamme des assiettes compartimentées. Avec des couverts assortis pour donner encore plus « envie ». Oui oui, c’est aussi important le contenant du repas. Essayez différentes choses, vous verrez. Et sachez que certains enfants sont très attachés à ce que leur assiette si bien connue emplie de purée, ne contienne rien d’autre que cette texture « purée ». N’hésitez donc pas à changer d’assiette ou de contenant quand vous proposez des morceaux.

Un peu de distraction avant ou après… pour éveiller les papilles… ou le sujet !
Pour finir, un petit livre comme on les aime (2 euros) qui parle du thème qui nous intéresse. Et comme il mange du chocolat sur la couverture, je sais pas vous, mais moi, il me plaît bien loin des idées « fruits et légumes » que l’on connaît bien.

Des doudous pour nos bébés à l’oralité fragile.

Des doudous pour nos bébés à l’oralité fragile. published on Aucun commentaire sur Des doudous pour nos bébés à l’oralité fragile.

Des doudous pour nos bébés à l’oralité fragile.

Mes courses d’aujourd’hui sont pensées pour tous les bébés aux débuts compliqués, que ce soit parce qu’ils sont nés prématurés, ou présentant une malformation… Honneur donc à tous ces bébés que vous chouchoutez de près.

Doudou vibrant
Voilà une source de sensations rigolotes quand on pose doudou auprès de bébé. Contact du corps en entier ou de la main tout simplement, à moins qu’on ne commence que par l’écouter vibrer avant de se lancer dans la découverte tactile de ce jouet rigolo.

ou si vous préférez

Doudou à explorer avec les mains, les yeux et la bouche
Voilà un article qui a retenu mon attention pour vos bébés à cause de ses formes facilement mises en bouche, de ses textures et … des commentaires positifs des parents.
Si les doudous qui font de la musique, ou qui vibrent, font de la lumière… sont géniaux, ils sont également durs à laver. Or avec nos bébés petits, qu’on va inviter à découvrir avec la bouche s’ils n’y viennent pas d’eux-mêmes, c’est utile que la machine à laver soit la baignoire préférée de bébé.
Idem pour les professionnels qui sont toujours limités par ces questions d’hygiène.
Pour ce renard, foncez… d’autres parents l’ont testé avant vous 😉

16 Juillet. A emmener partout… même en vacances !

16 Juillet. A emmener partout… même en vacances ! published on Un commentaire sur 16 Juillet. A emmener partout… même en vacances !

Petites idées du soir, pour poursuivre notre habitude de rencontre au rayon « matériel ».

Livre à toucher
Des places pour les mains bien à plat, toutes douces… mais aussi des tartines de chocolat qui collent pour de vrai. Voici un livre cartonné, robuste, d’un bon format, idéal à regarder installer sur les genoux de maman.

Livre à sentir
Parce que nos personnages connus peuvent rassurer pour appréhender le monde des odeurs. Petit Ours Brun nous a rejoints dans le monde sensoriel olfactif 😉 Grattez, sentez !

A sucer ou croquer, pour les familles et les orthos. Prix imbattable, même l’hôpital pourrait m’en offrir 😉 (clin d’œil à Juliette)

Et encore « comme chez l’ortho », pour croquer… à prendre par 2 si on veut faire ensemble face à face…

Bonne soirée ! Bon shopping !

15 juillet : laisser des traces, se cacher, tripoter, mâchouiller… et pour les grands ?

15 juillet : laisser des traces, se cacher, tripoter, mâchouiller… et pour les grands ? published on Aucun commentaire sur 15 juillet : laisser des traces, se cacher, tripoter, mâchouiller… et pour les grands ?

Mes courses du soir… toujours sur Amazone : une vraie mine de petits jouets pour “titiller les sens” de votre chérubin, qu’il soit encore bébé ou qu’il ait déjà grandi. Avec tous ses sens, avec tout son corps, amenez le à jouer autour de ces activités que j’ai choisies pour vous ce soir.

Peinture à doigts

Dès 2 ans, même un peu avant quand on est bien accompagné par l’adulte !
Ce qui est chouette ici, c’est qu’avec cette peinture là, on peut laisser des traces avec les mains, mais aussi les pieds. Pour dessiner des bonhommes et des maisons, on attendra encore un peu. Juste laisser des traces colorées sur un grand support (carton ou papier) posé par terre… N’hésitez pas à la maison à mettre vos enfants en sous-vêtements, afin que tout leur corps participe.

Souvent, nos petits à l’oralité troublée n’aiment que moyennement. N’insistez donc pas trop la première fois si vous le sentez réticent. Il prendra plus de plaisir la prochaine fois. Quant à vous, devant lui, laissez aussi vos traces, montrez le chemin. Nos petits adorent quand même nous ressembler, nous imiter. Foncez !

Et surtout, n’oubliez pas d’afficher les exploits de votre artiste à sa portée quand ça sera sec ; ça sera bien intéressant aussi pour lui de voir qu’après, quand on touche “ c’est pas pareil”. Caressez avec lui ce papier… mettez des mots… et dégustez l’instant ensemble “ oh c’est tout sec”, “t’as vu ça fait des bosses”,…

La prochaine fois, en jouant, vous pourrez ajouter une couleur, voire la mélanger à l’autre ? N’oubliez pas que c’est vous qui sentirez le mieux ce qu’il convient de proposer à votre enfant. Offrez-vous vos propres idées pour “tripoter la peinture à doigts”.

Foulards pour se cacher, pour jeter en l’air, pour regarder tomber, pour sentir les odeurs qui se seraient glissées dedans
Tout n’est pas dit mais presque !
Avec ces foulards semi transparents, les tout-petits ont moins d’appréhension à se cacher dessous. Contact sur la tête, sur le visage, les mains … c’est doux, ça glisse… et puis maman le prend tout entier dans la paume de sa main, le cache bien puis on tire sur un petit bout, on l’envoie valser dans les airs, on le regarde retomber… ou alors on le rattrape, et c’est alors tout le corps qui “joue au foulard” ?

Un foulard, deux foulards, trois foulards… on raconte, on regarde, on touche… et même si on les léchait un peu, ça ne serait pas bien grave.

On met des boules dedans, des coquilles de noix, on touche à travers le tissus, ça fait moins peur quand même, non ?

Petit astuce d’ortho : mettre chaque foulard dans un sac de congélation avec une denrée alimentaire ou un peu de parfum…refermez… et quelques heures plus tard… sentez ! Ouvrez les sacs ensemble… retrouvez lequel sent le chocolat, ou le curry ? Lequel sent bon maman ?…

Bracelets à fabriquer, à manipuler, à sentir, à deviner… avec des élastiques parfumés !

Oh quelle trouvaille ! Des élastiques parfumés ! Voilà l’idée extra pour l’été de vos grands. Dès 4 ans, on peut jouer à faire des bracelets… Ou maman s’y met, on mélange les couleurs et les odeurs ? On met juste ses préférées ? Tous aux bagues et aux bracelets voire aux colliers pour les plus patients …

Pour les petits, que les mamans n’hésitent pas à faire participer leurs plus grands, à faire elle même… et à faire des bracelets banane ou cerise… Il restera à rester prudent avec nos bébés. Mais rien n’empêche de le porter sur nos propres poignets pour jouer à sentir avec bébé, en toute sécurité

Mâchouillons, écoutons, tripotons…
Voilà encore un jouet génial à porter à la bouche, et à écouter, à remuer entre deux mains, à sentir rouler sur le bras, sur le ventre, le visage, la tête, le dos…

Idée d’ortho : glisser une pointe de miel, de confiture, de chocolat, sur une des petites tétines de l’objets pour amener “bébé” “ à le déguster, ou un plus grand à tirer la langue vers le jouet…