Skip to content

Formations Oralité & PEC orthophonique du Tout Petit

Formations Oralité & PEC orthophonique du Tout Petit published on 11 commentaires sur Formations Oralité & PEC orthophonique du Tout Petit

Formations Oralité
Formations PEC Orthophonique du Tout Petit

Au regard du GRAND nombre de mails reçus chaque jour visant à « s’inscrire » ou « avoir des dates » pour les formations de fin d’année 2017 et 2018, sachez que j’ai pour le moment « gelé » les projets. Toutes les dates initialement prévues ont été bousculées.
Pour des raisons personnelles, mais aussi pour remplir correctement toutes mes missions de formations, et d’informations, il me faut garder un peu de temps.
Voici néanmoins les villes prévues dans mon tour de France 2018 : Lyon, Rouen, Lille, Aix-Marseille.
J’ai également d’ores et déjà accepté des projets à Brioude (Oralité) et Chambéry (PEC du tout Petit).
D’autres sont en réflexion : région parisienne.
Dans ces dernières villes, les inscriptions ne se feront pas via mon site.

Afin de répondre au mieux à vos demandes, voici un Doodle qui vous permettra :
– de vous faire connaître (laissez votre mail) : je vous contacterai deux jours avant la mise en ligne des inscriptions afin que vous ayez une place garantie.
– de suggérer les éventuelles villes où vous souhaiteriez que les formations soient proposées.
Sondage Formation PEC Orthophonique du Tout Petit
Sondage Formation Oralité

Je vous remercie vraiment de votre confiance et de votre compréhension.

Médicaux et paramédicaux : formation Oralité à Sauve (Gard : Nîmes-Montpellier)

Médicaux et paramédicaux : formation Oralité à Sauve (Gard : Nîmes-Montpellier) published on 3 commentaires sur Médicaux et paramédicaux : formation Oralité à Sauve (Gard : Nîmes-Montpellier)

Retrouvons nous les 6 / 7 juin 2017 puis les 29/30 septembre à Sauve, secteur Nîmes / Montpellier

Approuvant le merveilleux projet de l’association MEEX (Maison des Enfants Extraordinaires) qui est né l’an passé à Sauve dans le Gard, j’ai répondu « présent » à leur demande d’intervention visant à former les professionnels autour des troubles de l’oralité.
Contrairement aux formations que je propose habituellement, celle-ci s’apprête à accueillir tous les professionnels de santé (médicaux/ paramédicaux).

Pour en savoir plus :
cliquez ICI

Formations Oralité

Formations Oralité published on 14 commentaires sur Formations Oralité

Je propose des formations en oralité destinées aux orthophonistes.
Capture d’écran 2016-06-26 à 01.09.07

Dès que des dates seront en voie d’être programmées, un doodle vous sera proposé afin d’estimer la pertinence du projet (ville et dates choisies).

Voici le premier Doodle :

(le sondage n’est plus en ligne. Vous pouvez maintenant vous inscrire en ligne :

Inscriptions aux formations Oralité

Pour de plus amples informations : objectifs, moyens, programme, tarif, c’est ici :
Formation Oralite Infos Generales

Les bulletins d’inscriptions sont transmis sur demande, par mail, une fois les villes et dates confirmées via le Doodle.

En cas de questions, je reste disponible dans les commentaires, ou par mail à oralite.alimentaire.verbale@gmail.com

Troubles de l’oralité : quels enfants ? quels terrains ?

Troubles de l’oralité : quels enfants ? quels terrains ? published on Un commentaire sur Troubles de l’oralité : quels enfants ? quels terrains ?

Pourquoi un enfant a-t-il des problèmes alimentaires ?
Troubles de l’oralité : quels enfants ? quels terrains ?
Quand on est face à un enfant présentant des troubles de l’oralité, à quoi devons-nous penser ? Quelles sont les pistes à explorer pour dépister un trouble de l’oralité, pour comprendre sa construction, et envisager les aides à proposer ?

Nous allons chercher si l’enfant que nous rencontrons a des antécédents qui permettraient de comprendre le point de départ de la difficulté :
Cet enfant est-il prématuré ? entre 40 et 75 % des prématurés rencontrent des troubles alimentaires en fonction du moment de leur développement. Ces enfants sont souvent touchés, en lien avec les retentissements de leur naissance prématurée sur leurs organes (poumons / cerveau / système digestif / cœur) ET leurs premières expériences de vie multipliant souvent des soins invasifs sur le plan sensoriel, touchant de près leur oralité : CPAP, SNG, etc …
Cet enfant a-t-il / a-t-il eu des problèmes digestifs ? RGO pathologiques, allergies alimentaires, … Tout enfant qui a un vécu douloureux en lien direct ou indirect avec l’alimentation peut présenter des troubles de l’oralité
Cet enfant a-t-il / a-t-il eu une nutrition entérale ou parentérale, qui, nous le savons, n’est pas sans induire des retentissements importants sur l’oralité des tout-petits quand cette nutrition dure dans le temps et /ou que des soins de prévention ne sont pas proposés en parallèle de cette période de nutrition entérale ou parentérale.
Cet enfant a-t-il des troubles respiratoires importants ? Manger est alors fatigant, l’appétit peut sembler réduit : l’enfant mange alors assez peu, quelle que soit la texture L’environnement peut être tenté de forcer, et déclencher chez l’enfant une connotation négative de l’alimentation, avec répercussions plus larges autour de l’oralité.
Cet enfant a-t-il des problèmes neurologiques (AVC, épilepsie, IMC, …) qui pourraient amener des dysfonctionnements autour des aspects fonctionnels de l’alimentation (déglutition, mastication, salivation, réflexes, …) ou des aspects sensoriels (traitement neurologique des stimuli en lien avec l’alimentation altérés).
Cet enfant a-t-il des troubles du développement ? On sait que les retard de développement, les troubles du spectre autistique, les syndromes génétiques ou chromosomiques, et d’autres troubles montrent souvent un tableau de troubles divers dont des particularités alimentaires.
Cet enfant a-t-il dans sa famille des personnes qui présentent / ont présenté des troubles similaires : l’aspect épigénétique est avancé par Mme Senez entre autre, et vérifié pleinement dans la clinique.
Cet enfant a-t-il un vécu négatif autour de sa « sphère orale », avec des soins invasifs (comme les prémas en vivent), des hospitalisations ayant amenés des ajustements difficiles autour de l’alimentation, … Les souvenirs sensoriels-émotionnels laissent des traces prégnantes chez certains enfants avec une intégration sensorielle perturbée qui retentit sur la prise alimentaire.
Cet enfant a-t-il un syndrome malformatif touchant le cerveau / le système digestif / le cœur / les poumons ? Ce sont autant de fonctions qui, altérées, peuvent retentir nettement sur l’alimentation d’un enfant.Continue reading Troubles de l’oralité : quels enfants ? quels terrains ?

Parent psychiatrique ou méconnaissance des troubles de l’oralité ?

Parent psychiatrique ou méconnaissance des troubles de l’oralité ? published on 6 commentaires sur Parent psychiatrique ou méconnaissance des troubles de l’oralité ?

Parent psychiatrique ou méconnaissance des troubles de l’oralité ? Où en sont les professionnels ?

Après l’article où j’évoquais le besoin de diffusion de l’information sur les troubles de l’oralité ici, un article semblait s’imposer :

le témoignage d’une famille.

J’ai proposé à une maman, rencontrée au hasard de mes discussions, de m’aider pour cet article : je lui ai proposé de répondre par écrit à quelques questions susceptibles de l’amener à vous confier son histoire.
Merci à elle, K-yna Na, d’avoir offert son temps pour partager son expérience.

Vous comprendrez en la lisant que même en bataillant, le chemin est quelquefois long et douloureux.

Professionnels, vous qui lirez, souvenez-vous des mots de cette maman la prochaine fois que dans votre cabinet un parent amènera inlassablement la même plainte. Et pensez aussi à cette maman dès la première fois qu’une famille vous dira « ça ne va pas ». Pensez à laisser la porte ouverte pour que la culpabilité ne s’installe pas dans cette famille-là. Pensez à demander lors du prochain RV si cela va mieux… N’oubliez pas que plus nous voyons tôt ces enfants dans nos cabinets paramédicaux (orthophonistes, kinés, ergos, …), moins complexe est la prise en charge.
Parents, vous qui lirez, retenez qu’il faut parfois insister pour obtenir des réponses. Sachez aussi que de plus en plus de professionnels s’informent sur le sujet. Invitez les au besoin à lire le contenu de ce blog et sa bibliothèque de références.

Interview:
Il paraît qu’un de tes enfants à des difficultés pour manger

Continue reading Parent psychiatrique ou méconnaissance des troubles de l’oralité ?

Etat des lieux de l’oralité en pédiatrie.

Etat des lieux de l’oralité en pédiatrie. published on Un commentaire sur Etat des lieux de l’oralité en pédiatrie.

Etat des lieux de l’oralité en pédiatrie.

Ce soir, j’avais envie de parler de ces bébés que j’ai croisés en pédiatrie, lors d’une hospitalisation « un peu longue », « un peu loin de maman », où le service avait demandé un avis orthophonique parce que ce petit là buvait mal.

Vous l’aurez compris, je parle là de l’enfant lambda dans une oralité primaire, réflexe, ou d’un enfant plus fragile (une trisomie, un préma, …) qui, hospitalisé pour une bronchiolite ou tout autre chose, perd peu à peu le contact avec …. le biberon ?

L’équipe s’y attelle. Auxiliaire après auxiliaire, le bébé « mauvais mangeur » est aidé par une sonde naso-gastrique et c’est à ce moment là que l’orthophoniste est conviée.

La pédiatrie, ce n’est pas la néonat. Où je travaille, ce sont des territoires bien distincts : dans l’un on propose des stimulations oro-faciales, dans l’autre « on n’est pas là pour ça ». Les équipes de pédiatries sont tout aussi professionnelles, mais ils ne se situent pas (encore ?) dans les soins de développement.

Il m’est donc arrivé de me retrouver face à des bébés qui ne buvaient que trop peu leur biberon, et pour lesquels l’équipe ne savait plus quoi proposer.

Comment sont ces bébés ?

– souvent sans leurs parents présents, ou très « visités » (famille géographiquement éloignée, …)

– souvent fragiles dans leur développement (enfant à qui l’on découvre un problème visuel, qui présente une T21, bronchodysplasique, …)

Certains buvaient très bien à la maison.

D’autres ont eu besoin que leur maman use de stratégies pour parvenir à les faire boire (dans l’installation notamment). La fragilité existait déjà pour certains. Elle s’exprime pleinement à l’hôpital.

L’hôpital ? Pourquoi ? C’est comment ?Continue reading Etat des lieux de l’oralité en pédiatrie.