Skip to content

Commander Oral Ortho Petits

Commander Oral Ortho Petits published on Aucun commentaire sur Commander Oral Ortho Petits

Oral Ortho Petits
est un outil de remédiation destiné à la prise en charge orthophonique des enfants petits, et plus spécifiquement des enfants petits qui ne parlent pas encore.

J’ai construit cet outil au cours de ma pratique d’orthophoniste de CAMSP auprès d’enfants de moins de 3 ans. Je partage cet outil avec les orthophonistes depuis un an maintenant, et propose des formations sur la Prise en Charge Orthophonique des tout petit.
Image-1-2Pour en savoir plus sur Oral Ortho Petits, je vous conseille les articles suivants :

Oral Ortho Petits : « prérequis et réflexions »
Oral Ortho Petits : outil de remédiation en orthophonie
Prise en charge d’un enfant de moins de 3 ans
langage oral : le tout petit, ses parents et l’orthophoniste

Que contient ce pack Oral Ortho Petits ?

Plusieurs possibilités :
1/ Juste les fiches (que vous pouvez alors télécharger en ligne) qui décrivent 15 séances, et leur « fiche maison » associée qui explique aux parents leur mission hebdomadaire.
2/ Les fiches, les jouets et les photos sur support CD ou lien internet
3/ Les fiches, les jouets et les photos sur support CD ou lien internet ainsi que les imprimés (4 jeux de photos non plastifiées) et la fiche A3 récapitulative plastifiée.

Bon de commande OOP+

Les jouets du pack sont de plusieurs marques :
30 jouets au total > Playmobil 123, mais aussi Schleich ou Papo, Goki, Corolle, Erzi voire Majorette ou Oxybul. Les modèles de jouets varient dans les packs mais respectent chaque fois cette charte visant à vous proposer des jouets de qualité, facilement lavables puisque destinés à être fréquemment manipulés. Seules les lunettes demeurent fragiles. Je vous invite à lire cet article pour plus de précisions

FAQ 

Un paiement en 2 fois est possible ?
Oui ! Pour cela, contactez moi par mail : oral.ortho.petits@gmail.com
Comment sont transmises les  photos ?
Elles sont envoyées par mail en parallèle des colis, ou par CD : pensez à préciser votre choix sur votre bon de commande.
Quand recevons-nous les fiches achetées en ligne ?
Elle se téléchargent en ligne immédiatement après l’achat pour vous permettre de découvrir l’outil directement. En cas de lien expiré, contactez moi par mail à oral.ortho.petits@gmail.com, je vous les renvoie.


J’ai déjà les fiches et souhaite maintenant acheter les jouets et photos, possible ?
Oui c’est possible d’obtenir le reste du pack dans un second temps si votre premier achat a été fait en votre nom. Aucun pack n’est autrement vendu.
Comment savoir si des  packs complets sont disponibles ?
Nous faisons en sorte d’approvisionner le stock de jouets régulièrement. Le délai d’envoi oscille entre 1 et 3 semaines. Les périodes de vacances scolaires peuvent ralentir les envois.
Comment commander ?
Téléchargez votre bon d’envoi ci-dessous, remplissez-le et renvoyez-le à l’adresse indiquée.

Bon de commande OOP+

Pour toute question, n’hésitez pas à envoyer un mail à oral.ortho.petits@gmail.com

Oral Ortho Petits : « prérequis et réflexions »

Oral Ortho Petits : « prérequis et réflexions » published on 8 commentaires sur Oral Ortho Petits : « prérequis et réflexions »

Oral Ortho Petits : « prérequis et réflexions ».

Cet article vise à accompagner les orthophonistes qui ont acquis l’outil de remédiation Oral Ortho Petits .

Voici les 7 points développés dans cet article :
1. Oral Ortho Petits : les parents
2. Oral Ortho Petits : installation de l’enfant
3. Oral Ortho Petits : les jouets
4. Oral Ortho Petits : les photos
5. Oral Ortho Petits : prise en charge multimodale
6. Oral Ortho Petits : les aspects praxiques
7. Oral Ortho Petits : enfants porteurs de TSA

1. Oral Ortho Petits : les parents
Il est indispensable de recevoir les parents dans le bureau pendant toutes les premières séances. Pourquoi ?
– En vous regardant jouer avec leur enfant, les parents reçoivent une guidance implicite. Même les parents qui paraissent « peu concernés » s’emparent d’informations.
– Ils vont être encouragés à reprendre cette attitude adoptée avec des « plus petits », en faisant « question-réponse ».
– Ils vont s’emparer du temps de jeu attendu, qui n’est pas si large qu’ils l’imaginent souvent au départ.
L’accueil des parents est indispensable à soigner pour que le protocole prenne sa place dans le quotidien familial.
Il est important que vous puissiez échanger avec eux autour de leurs fréquents sentiments d’échec à la maison avec les fiches.
Lors des premières séances, souvent les enfants ne donnent pas les images comme attendu à la fin des fiches maison. Ils ne montrent pas toujours non plus un très grand intérêt face aux photos. C’est donc grâce à vos encouragements, à vos observations que vous allez pouvoir les aider à poursuivre. Il est parfois important d’expliquer que le plaisir que les parents « montrent » va peu à peu diffuser sur l’enfant s’ils « tiennent bon » dans leur « jeu d’enthousiasme ».
Dans mon bureau, après les 2 premières fiches, 80% des parents reviennent  en me disant que l’enfant ne fait rien, qu’il n’est pas coopérant, qu’ils n’ont rien pu remplir dans le tableau : c’est NORMAL.
Il est à ce moment-là capital que vous rappeliez que le protocole vise au départ la compréhension, et non la production (souvent, ils s’impatientent que l’enfant ne disent pas les mots).
Important aussi que vous valorisiez ce que vous percevez des progrès de l’enfant / des retentissements de ce que les parents ont fait à la maison.
Les parents représentent la clé de la réussite de la mise en place de ce protocole. Il est donc très important d’écouter les parents, de leur expliquer ce que vous faites et pourquoi afin de pouvoir établir un lien de confiance indispensable.
Sans leur participation, je vous invite soit à intensifier la fréquence de vos séances (3/4 fois par semaine), soit à changer d’intervenant privilégié (il m’est arrivé de travailler avec une nourrice, une mamie, …).

2. Oral Ortho Petits : installation de l’enfant
Tout protocole n’efface pas la réflexion professionnelle qui nous anime pour chacune de nos prises en charge. Quand on utilise un protocole de remédiation, il est nécessaire de garder toute la flexibilité qui nous permet d’organiser nos connaissances avec intelligence.
L’installation de l’enfant est un des aspects qui doit être chaque fois revu, évalué, non seulement pour chaque enfant, mais également au cours de la prise en charge en fonction de l’évolution.
J’ai fait le choix d’installer les tout-petits qui présentent de grosses agitations motrices, ou des troubles moteurs sur une chaise à accoudoirs, dos au mur. J’approche la table devant eux. Ils ne peuvent ainsi reculer leur chaise. Lors des premières séances cela peut être indispensable pour les canaliser.
Au contraire, lorsque les enfants sont relativement attentifs, marchent, se baissent et se relèvent sans trop de difficulté, je propose au départ de la prise en charge des activités autour une table basse, avec ou sans chaise. Quoi qu’il en soit, les enfants peuvent tout à fait se lever, bouger dans le bureau.
Pourquoi ?
Je privilégie autant que possible l’intégration sensorielle multimodale. Plus un jeu sollicite de sens, plus cela va aider l’enfant. Néanmoins, l’aspect multimodal ne doit pas représenter une contrainte supplémentaire pour l’enfant. Il convient donc d’évaluer si les déplacements de l’enfant dans l’espace du bureau vont être porteurs ou pas.
Il arrive que je propose une installation « cadrée » en début de prise en charge, et que peu à peu, l’enfant soit en mesure de traiter toutes les informations (dont vestibulaire, proprioceptif, …).
Il se peut également que les enfants soient peu à peu en demande de cette installation « à table ».
Quoi qu’il en soit : pensez à réfléchir cet aspect de la prise en charge.
bureau

3. Oral Ortho Petits : les jouets
Le choix des jouets compris dans le pack complet s’appuie sur plusieurs points que je souhaite développer pour ceux qui regrouperont eux-mêmes les jouets. Quelques règles ont soutenu mes choix :
– des jeux facilement lavables : les petits mettent encore souvent les jouets à la bouche, ou les mains de leur bouche jusqu’aux jouets. Par ailleurs, il arrive avec certains enfants qui présentent des troubles de l’oralité alimentaire ET verbale, que nous jouions avec les jouets du protocole dans le sable kinétique (notamment en fin de protocole). Il est important que les jouets soient « adaptés ». Idem pour « l’eau ».
– des jouets solides… et d’autres plus fragiles. S’il est important que les jouets ne se brisent pas sous les « actions » quelquefois inadaptées des enfants (je pense à ceux qui les lancent par exemple), il est aussi intéressant d’avoir des jouets plus fragiles : une paire de lunettes qui se manipule avec prudence par exemple.
– des jouets « simples », tant sur le plan visuel que sur le plan de leur manipulation. Ils doivent donc être adaptés à la préhension des tout-petits, à leur maladresse gestuelle.
– des jouets ne déplaçant pas l’attention que nous attendons d’eux. Par exemple, quand j’utilise le biberon en séance, c’est dans le but que l’enfant me regarde bruiter le bébé qui boit. Si le biberon est un biberon magique, l’enfant va avant tout découvrir cet aspect visuel, et avoir plus de mal à s’orienter vers mon visage.
– des jouets offrant des expériences sensori-motrices : un train méritant que l’on accroche locomotive et wagon, une poupée à prendre « comme il faut » pour pouvoir lui donner le biberon.
– des jouets de différentes origines offrant des poids, des textures, des proportions différentes pour développer les aspects proprioceptifs. Or qui dit « variabilité proprioceptive » dit « aide à l’intégration sensorielle ». Nous pourrions imager cela ainsi : plus aisé de retrouver sa chaussette blanche parmi des chaussettes de couleurs ET de matières VOIRE de taille différente, non ? Et parmi les chaussettes mouillées ou sèches ? 😉
– des jouets accessibles dans le commerce pour favoriser des utilisations éventuelles à la maison pour les parents qui voudraient se procurer les mêmes jouets. Il est indéniable qu’il serait très pertinent de « prêter des jouets » plutôt que des photos à certains enfants.
poison rouge

4. Oral Ortho Petits : les photos > comment ?
– Si vous faîtes seul vos photos, pensez à l’aspect « contraste ». Vous choisirez un fond uniforme, noir pour un objet clair, blanc pour un objet foncé, ou proposant une couleur complémentaire à l’objet. Vous veillerez aux reflets qui gêneraient la lecture visuelle de l’objet.
– Je vous propose d’imprimer 4 photos par page A4, puis de plastifier avant de couper les photos. Personnellement je les « prête » aux familles qui me les ramènent la semaine suivante avec la fiche maison remplie.
– N’oubliez pas de prévoir votre photo qui sera glissée parmi celle des jouets après la première séance.
– Lors de la première séance, je prends en photo l’enfant et l’accompagnant et imprime leur photo, les colle sur un support cartonné.
– Pour les fiches maison 9 et 10, je confectionne une fiche A4 qui présente les 9 images cibles (document Word dans lequel je copie-colle chaque photo, puis adapte les proportions pour que la fiche soit esthétiquement propre). Sous chaque image, je note le nom et l’action que les parents devront notés pour soutenir leur récit à la maison.
– Lorsque la fiche regroupant tous les jouets sont présentés, je les présente sur un support A3 selon la même procédure que précédemment. Je plastifie ensuite la fiche, et y ajoute une bande velcro pour que le support puisse être présenté tant de manière horizontale que verticale (j’ai une bande support sur le mur par ailleurs).
lion

5. Oral Ortho Petits : prise en charge multimodale
A aucun moment de l’utilisation du protocole, vous ne devrez perdre de vue l’aspect multimodal de la stimulation :
– l’auditif : l’enfant entend votre prosodie et vos mots
– le visuel : il voit votre bouche, les jouets
– le proprioceptif : il prend les jouets dans ses mains, les touche, les manipule
– le somesthésique : il touche les matière ET vous touchez l’enfant. N’oubliez pas cet aspect indispensable dont certains enfants ont absolument besoin, notamment quand un des canaux sensoriel est altéré ou quand il présente des troubles de l’intégration sensorielle.
Il est capital de proposer des modèles « plurisensoriels » chaque fois identiques et cohérents avec le jeu de l’enfant. Ainsi, non seulement vous prenez en charge le langage, mais aussi l’intégration sensorielle nécessaire au développement.

6. Oral Ortho Petits : les aspects praxiques
Dans le protocole, rien n’est précisé à propos de la prise en charge que je propose en parallèle sur le plan purement praxique (praxie BLF). Mais je tiens à préciser que cet aspect est pourtant fondamental à aborder avec la plupart des enfants.
Encore une fois tout dépend de l’enfant, de son profil, de la plainte initiale : quelquefois les aspects praxiques sont abordés d’emblée, d’autres fois j’attends un peu (notamment auprès des enfants avec suspicion de TSA).
Quant à mes stratégies rééducatives sur ce plan, je prévois de les aborder dans le prochain article qui portera sur le bavage. Je vous invite donc à vous abonner au blog pour être prévenu en temps de la sortie de cet article.

7. Oral Ortho Petits : enfants porteurs de TSA
De plus en plus il m’arrive de proposer Oral Ortho Petits aux enfants avec suspicion de TSA (ou diagnostic posé). Avant d’aborder Oral Ortho Petits, je mets en place des supports visuels pour coder les activités de la séance. Quand le rituel est acquis, que les enfants font le lien entre photo et jeu, je propose le protocole. La guidance parentale est alors indispensable pour que les parents « tiennent » face à ces enfants qui ne valident quelquefois que très peu leur plaisir ou leur compréhension au début de l’utilisation du protocole. Néanmoins, l’aspect « ritualisé », « répété » de Oral Ortho Petits soutient le plus souvent la compréhension de ces enfants qui présentent des compétences cognitives relativement préservées (pas de déficience sévère).

D’autres points mériteront d’être abordés dans un prochain article, notamment les moments « clés » du protocole qui me permettent de valider la pertinence de l’outil, ou d’en sortir temporairement.

Je vous invite à partager vos questions dans les commentaires. Nous pourrons ainsi partager les réponses 🙂mouton

www.oralite-alimentaire.fr : quoi de neuf ?

www.oralite-alimentaire.fr : quoi de neuf ? published on Un commentaire sur www.oralite-alimentaire.fr : quoi de neuf ?

Une fois n’est pas coutume, je m’autorise un petit billet sur ce blog pour remercier chacun de l’enthousiasme dernier exprimé dans les mails reçus :
– Votre confiance face à l’outil , Oral Ortho Petits
– Mais aussi face aux Livrets de Guidance Parentale en Oralité
– Votre fréquentation du blog de plus en plus importante (25000 ce mois-ci),
Tout cela m’encourage à poursuivre l’aventure des 5 années annoncées.

Dernièrement, je trouve que l’information autour de l’oralité se développe, se vulgarise, pour le plus grand plaisir des familles, et des professionnels (nombreux, mais pas encore suffisamment) qui comme moi bataillent pour faire avancer l’information.

J’ai compris à plusieurs reprises au cours d’échanges, de discussions (notamment sur les réseaux sociaux), qu’une plaquette d’information pour « tous » manque.
=> J’invite donc tous les professionnels qui travaillent autour des troubles de l’oralité à « monter leur plaquette d’informations ». Envoyez-moi votre plaquette, je partagerai vos « œuvres » sur le blog et sur la page https://www.facebook.com/oralite/ afin que nous puissions transmettre avec des « visuels » différents l’information sur la toile. Orthos, médecins, psychos, psychomots, ergos : à vos ordis ! J’attends vos premiers essais dans un mois. Je compte sur vous.
J’essaierai de jouer de jeu de mon côté entre la préparation des colis de ceux qui ont commandé Oral Ortho Petits.

Vos colis, parlons-en…
Quelle aventure là encore ! Je vais arrêter de vous proposer le lien « outil complet » à minuit, comme prévu. J’ai accepté les dernières commandes d’aujourd’hui tout en devinant que le délai risque de s’allonger un peu. J’espère que vous saurez patienter. Si cela vous était insupportable… vous connaissez tous et toutes mon email maintenant : oralite.alimentaire.verbale@gmail.com, nous trouverons une solution

L’offre de « l’outil complet de Oral Ortho Petits » cesse donc temporairement. Il reviendra dès que possible. En fonction de vos demandes… en fonction du temps que j’aurai pour cela. N’hésitez pas, là encore, à me faire connaître vos attentes, cela m’aidera à les anticiper (Oralite.alimentaire.verbale@gmail.com)
En attendant, les fiches restent en accès : libre à vous de vous procurer les jouets et de faire les photos de ceux-ci sur des supports contrastés.

Sur ce, je repars vers de nouveaux projets, pour les familles d’une part, et pour les collègues d’autre part… mais chuuuut… laissons le temps au temps.

A très bientôt pour un nouvel article sur le bavage…
Elisa