Oralité alimentaire

 

Bienvenue sur  « oralité alimentaire » !

Je souhaite ici partager mes astuces et connaissances avec :
– les familles
– les professionnels de santé
qui se sentent concernés par les troubles de l’oralité alimentaire et verbale.

Je souhaite vous proposer :

– des liens vers des sites, ou des documents qui vous permettront de mieux comprendre ces troubles sur la Bibliothèque d’informations sur les troubles de l’oralité
– des articles « aider » pour … vous aider à faire avec les difficultés de votre enfant
– des articles « comprendre », pour vous aider à … comprendre de quoi on parle quand on évoque « les troubles de l’oralité », ou « les choses à faire »,…
– des articles « à réfléchir… » pour… réfléchir sur des sujets choisis 😉 (ce sera peut-être ma rubrique un peu « polémique »… mais le projet est d’avancer avant tout !)
– des articles « formations / guides » pour les professionnels de santé et les familles qui souhaiteraient avancer dans la connaissance des troubles de l’oralité, la conduite à tenir, et les prises en charge à proposer.
– une rubrique pour me présenter dans « à propos », et évoquer le projet que porte ce blog… mais aussi pour trouver le lien permettant de me contacter personnellement.
– une rubrique « matériel » pour vous suggérer quelques liens vers des jeux / jouets / livres / objets susceptibles de vous intéresser pour aider ces enfants présentant des troubles de l’oralité.

En vrac, voici quelques notions qui seront abordées tout le long de ce blog :

appareil digestif
articulation
assiettes et pots bébé
Atrésie de l’œsophage
bronchodysplasie
cerveau
cryothérapie
développement de l’enfant
désensibilisation
Diététique
diversification alimentaire
Diversification menée par l’enfant
Ergothérapie
gastrostomie
handicap
intégration sensorielle
développement moteur
langage oralmassages
morceaux
néonatalogie
néophobie alimentaire
nutrition entérale
orthophonie
phonologie
praxies bucco faciales
prématurité
psychologie
rééducation
Reflux Gastro Oesophagiens = RGO
sélectivité alimentaire
Syndrome de dysoralité sensorielle = SDS
TSA / autisme

 

Cette liste, non exhaustive, sera complétée dans le temps…

 

Pensez à vous abonner afin de recevoir les nouveaux articles postés directement (voir dans la colonne de gauche)

Merci de me laisser vos commentaires afin de vous présenter et / ou de partager vos points de vue sur les articles édités. C’est grâce à vous que ce blog pourra devenir dynamique ! 🙂

20 réflexions sur “ Oralité alimentaire

  1. Bonjour,

    Je m’appelle Ana, je suis orthophoniste je viens de finir la formation avec Mme SENEZ.
    J’ apprécie ce sujet! Très belle initiative de votre part.

    Ana DE ALBUQUERQUE

  2. Bonjour je suis maman d’une petite fille de 3 ans 1/2 ayant un syndrome génétique rare ainsi que de gros troubles de l’oralite 🙁 elle est porteuse d’une gastrostomie depuis ses 4 mois… Je suis preneuse de tous conseils qui pourrait nous aider à la faire enfin manger normalement… Au jour d’aujourd’hui elle goûte un peu les aliments mais ne sait pas les gérer ensuite (mastication, déglutition). Merci d’avance. Erika

  3. Erika bonjour.
    De quelle syndrome génétique souffre votre louloute ? Bénéficie t’elle d’un suivi dans un CAMSP ?
    Avez vous un compte Facebook ? Auquel cas vous pouvez nous rejoindre sur le groupe « alimentation chez l’enfant. Echanges autour des difficultés rencontrées ». Plusieurs familles et professionnels impliqués dans la prise en charge de ces troubles alimentaires pourront échanger avec vous et tenter de vous orienter au mieux… « comme on pourra »
    A tout de suite 🙂
    Elisa

    PS : Ana, merci pour ce message encourageant ! Ce sont aussi ces messages là qui portent ce projet vers demain 😉

  4. Je termine actuellement mes études de logopédie (orthophonie) et je suis très intéressée par les troubles de l’oralité alors suivrai avec plaisir votre site !

    1. el Veo que la carta está dirigida a los clientes, pero y a los empleados que han despedido y a los que quedan ¿Cómo se les informó? Me imagino los miedos que estarán pasandoGracias Luis por compartir este ejemplo de gestión de comunicación de crisis.

  5. Super Site!
    Je suis orthophoniste et ravie de trouver un site qui informe si bien sur les troubles de l’oralité!
    J’imagine le travail que ça doit être…!
    Avez-vous prévu de parler des enfants un peu plus grands, ceux qui sont MSM/GSM, pour lesquels se posent le problème de la cantine, des goûters à l’école… ( certaines n’acceptent que des fruits et rien d’autres…), et les inquiétudes des parents par rapport à cela?
    Merci encore!

    1. Halvama,
      Pour le travail que cela représente, tu ne te trompes pas, mais cela reste un plaisir pour moi, non une contrainte. Peut-on parler de passion dans ces cas là ?
      J’ai effectivement prévu de parler des plus grands. C’est déjà d’ailleurs un peu proposé dans l’espace famille où l’article « la cantine » a été écrit en collaboration avec une maman qui parle de son vécu.
      De plus, tu as raison, pour les plus grands c’est différents : souvent un aspect psychologique est venu se greffer sur le trouble sensoriel initial.
      Je suis en train de rédiger la suite de l’article de bilan orthophonique, tu verras, il convient aussi aux plus grands.
      Merci de ta fidélité Halvama… 😉 et de tes commentaires qui participent à l’aspect « vivant » de ce blog.
      Bonne journée !
      Elisa
      PS : euh, je me suis autorisée un tutoiement… je m’y perds souvent entre les « tu » et les « vous » ces derniers temps.

  6. Bonjour,
    je suis la maman de Abel qui a 31mois et qui refuse de manger depuis ses 18 mois, alors qu’il était un « bon mangeur » avant que nous commencions a ne plus mixer ses purées. Mal accompagné et orienter durant 1 année, nous avons attendu que ça passe. Mon fils aujourd’hui ne bois que ses biberons et compote. Depuis peu nous somme suivi par une orthophoniste mais qui ne propose que les massages qui ne sont pas du tout possible de faire. Enfin nous sommes un peu perdu et je commence a baisser les bras voyant la fin des vacances arrivées …
    je suis ravie de pouvoir suivre vos articles meme si parfois cela me semble difficile a réaliser.

    1. Marjorie,
      Je viens de vous répondre sur l’article « visage hypersensible ». Sachez que quelquefois, nous, les parents (parce que maman aussi je suis), on a tendance à vouloir aller « trop vite ». Or en matière d’oralité, le temps va être notre allié le plus précieux. Chaque étape doit pouvoir se franchir avant d’arriver là où vous souhaitez le voir enfin. Dans les jeux de la fiche de guidance 1 par exemple, qu’avez-vous rencontré comme difficulté ?
      Bon courage !
      Elisa

  7. Bonjour,

    sur la fiche de guidance n°1 Abel refuse de faire l’indien par exemple et je n’ai pas penser à manger les compotes avec le doigts, chose que je vais faire dès ce soir. Il est vrai qu’avec le temps il y a eu des progrès car depuis mon commentaire, Abel a gouter des pates, peu avec un petit haut de coeur » et a toucher du bout des doigts du jambon blanc puis à sucer son doigt (qui fait donc référence au gidance n°1)
    J’ai hate de le récupéré de la crèche ce soir afin de savoir ce qu’il a mangé, si il a tout refusé en bloc et si il c’est satisfait que de ces biberons, chose qu’il m’a dit en partant ce matin de la maison « Abel bébé, Abel mangé lait pas carottes » …

  8. J’ai oublié de rajouter, CA Y EST j’arrive a lui faire les massages sur le visage, mais par contre moi derrière lui et devant un miroir, tout en chantant « la toilette du chat » lorsqu’il ne veut pas je n’insiste pas par peur qu’il s’y oppose.
    Merci d’avoir pris le temps de me répondre, je suis avec attention tout vos articles et j’ai hâte d’énumérer ses progrès auprès de notre orthophoniste
    Cordialement,
    Marjorie-Abel

  9. bonjour,
    je travaille dans une crèche et nous accueillons un enfant de 32 mois qui ne sait pas mâcher: lorsqu’il met quelque chose dans sa bouche, il l’avale tout rond, il ne garde pas les aliments dans sa bouche pour les mastiquer, les mâcher ou les croquer. Quand il mange un gâteau, il le râcle avec ses dents ou le tète. Il ne sert jamais les dents pour croquer un morceau et s’il a ne serait-ce qu’un tout petit morceau dans la bouche, il le recrache en le poussant avec sa langue. Comment pouvons-nous l’aider au quotidien? Y a-t-il des exercices simples que nous pourrions lui proposer pour apprendre à mâcher?
    Merci

    1. Bonjour Caroline,
      Observations très intéressantes qui me portent à vous conseiller d’orienter la famille vers un orthophoniste. Difficile de vous conseiller sans un bilan préalable. En tout cas je conclus qu’il mange bien ses purées ? Yaourt et compote ? et rien d’autre ?
      Elisa

      1. nous avons essayé d’orienter la famille vers un orthophoniste mais les parents sont peu réceptifs, ils sont probablement dans le déni (sachant que l’enfant présente d’autres troubles). jusque là il mangeait bien les purées mais à présent il refuse ses plats et ne mange que des petits suisses et des compotes. nous avions demandé à la maman de préparer des plats avec des morceaux mais il avait des haut-le-coeur, il gobait tout donc nous étions repassé aux purées mixées pour ne pas le mettre en difficulté et le dégoûter définitivement de la nourriture.
        Il y a cependant des progrès dans la mastication des gâteaux mais c’est encore compliqué.

  10. Bonjour,
    Je suis un peu inquiète pour ma fille, Joséphine, 6 mois, qui a toujours refuse le biberon. Je l’allaite et je souhaitais lui proposer aussi le biberon de temps en temps, mais chaque fois qu’en nous avons essayé mon mari et moi ça n’a pas fonctionné.
    La première fois elle avait un mois, elle a hurlé du coup on a pensé qu’elle etait trop petite et on a laissé tomber le biberon. Puis on a retenté vers 3 mois avec le même résultat. On a pensé que c’était le biberon ou la tétine qui n’allait pas et on a acheté toute une gamme de biberons et de tétines différents, rien à faire. J’ai essayé différentes positions, assise sur moi, allongée dans mes bras, assise dans son transat… j’ai essayé différents laits, le mien, plusieurs laits en poudre …
    Je vois qu’elle n’arrive pas bien à prendre la tetine : elle n’a pas la même position que lorsqu’elle tete, elle joue avec la tétine, elle la mord mais ne tete pas.
    J’ai essayé avec une pipette (elle a un rgo donc elle sait prendre du gaviscon après chaque tétée) mais rien à faire non plus, le lait coule hors de sa bouche.

    Ça m’inquiète d’autant qu’elle tète encore trois ou quatre fois par nuit et qu’en je commence à m’épuiser.

    Par ailleurs on a commencé la diversification qui se passe très bien, j’envisage donc de lui proposer des yaourts en remplacement des tétées mais j’imagine bien que ca va être compliquée d’autant qu’elle ne s’endort qu’au sein … (en l’écrivant j’ai vraiment l’impression de faire tout de travers alors que j’ai juste voulu l’allaiter à son rythme)

    Auriez-vous des conseils ?

  11. Bonjour
    Ma fille a du voir le jour a 27SA. Intubee pendant 2 mois et demi, l’alimentation parenterale a rapidement fait place a l’alimentation enterale.
    Elle a enfin pu rentrer chez nous a 6 mois et demi. Avec la SNG et de l’oxygène. Nous faisons depuis plusieurs mois des massages intrabuccaux pour dompter son hypersensibilité. . Dernièrement elle a du être hospitalisée pdt 1 pois et demi avec retours a la maison de qq jours par ci par la.
    Il y a eu 10 jours ou elle s’est mise a dévorer (cuiller/ elle refuse le biberon et plus precisement le lait). Nous ne la completions plus par la sonde – on y a cru.. Puis en lespace de 3 jours les qtes ingerees ont diminue diminue jusqu’à devenir nulles. Aujourdhui elle ne veut plus manger. Parfois, rien que l’odeur des yaourts ou compotes lui donnent des hauts les coeur.
    Les 4 repas passent donc par la sonde avec au minimum 2 par jour qui se soldent par un vomissement. Nous sommes désemparés. Nous pensons qu’il y a en plus de son aversion alimentaire un pbm de reflux mais les pediatres ne semblent pas décidés a essayer de le traiter… elle semble encore plus sensible qu’en quittant le service de réa neonat.. nous nous sentons impuissants et désemparés. Les pbms respiratoires sont bien assez anxiogenes sans ajter en plus les troubles de loralite.. si qqun peut nous aider..

  12. Bonjour,
    Parents d’une petite fille Bluenn de 13 mois nous nous trouvons face à une problématique concernant l’alimentation de notre bébé.
    Depuis tout bébé, elle n’a jamais été une grande mangeuse. La prise de biberons était souvent difficile. Il ne fallait pas quelle soit distraite, souvent elle exceptait que moi. Des fois cela finissait en pleurs ou se cambrait en arrière. Pourtant pas de rgo pourtant détectés ni de frein de langue.
    Nous avons commencé la diversification alimentaire classique vers 6 mois sous forme de purée. Tout est redevenu un peu au calme, malgré que Bluenn ne mangeait que de petites quantités de purée. Mais bon , on a pensé que c’était un petit moineau comme on dit.

    Mais depuis ses 10 mois, Bluenn ne cesse de perdre un peu de poids. A 13 mois elle pèse 7kg550.
    Elle ne veut plus depuis bientôt 1 mois qu’on lui donne des purees avec la cuillères ni compote et encore moins des yaourts.
    Du coup nous sommes passés à des morceaux fondants qu’elle peut gérer elle même. Mais nous avons limpression qu’elle picore juste et en a très vite assez… (écrase, jette, recrache…)
    Que ce soit du sale ou du sucré.
    Depuis quelques jours, elle ne jure que par les pâtes et les carottes. Du coup j’essaye de lui mixer des légumes et de la viande et de le melanger aux pâtes.
    Les repas sont pris avec elle, on termine les repas par un biberon (90/120ml).
    La pédiatre nous a orienté vers une orthophoniste car elle pense à un trouble de l oralité
    Etant dans le domaine (ns sommes dieteticiens), nous sommes complètement perdus et stressés de voir notre enfant si peu manger…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.